Comment se faire confiance ?

Spread the love

La confiance, l’estime de soi sont des acquis plus ou moins bien assimilés par chacun d’entre nous.

Dans son livre,  » Le pouvoir de la confiance« , Stephen M.R. Covey parle de la confiance comme d’une force qui se construit par vagues successives.  Avoir la confiance des gens, et faire soi-même confiance aux autres sont des principes qui se travaillent. L’analyse du concept de confiance et de sa construction par vague que propose cet auteur, sont à l’origine de cette série d’articles qui s’intéresse à la nécessaire première marche de la compréhension et maîtrise de ce fabuleux avantage qu’est la confiance. Cette première  étape est la confiance en soi. Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de cette série d’articles, ce serait : aide-toi, et le reste suivra ! Dicton un peu modifié, qui est pour moi une incitation à la proactivité, au travail sur soi et au refus des carcans auto-imposés.

Comment se faire confiance ?

Dans un premier temps en ne laissant aucune information, donnée, tâches à faire, listes à accomplir, à acheter, anniversaires à souhaiter, RDV personnel, ciné à programmer vous échapper. Entendez par là, ne plus jamais rien oublier !

Plan d’action  (Article 1) : Confiance en soi, une histoire d’organisation ?

Dans un second temps en priorisant les actions que vous choisissez.

Plan d’action (Article 2) : Vivre pour soi ?

Dans un troisième temps en vous libérant la tête, par le simple fait de pouvoir fermer une grande partie des dossiers ouverts continuellement jusque là (listes de courses, impôts, RDV…). L’instant présent aura un autre goût.

(Article 3)

Dans un 4e temps en travaillant sur toutes les excuses que vous vous êtes trouvées, par exemple :

  • La culpabilité (quoi de plus pratique que de se sentir coupable ?)
  • La peur (encore une belle excuse)
  • La colère (légitime vraiment ?)
  • L’ignorance (c’est tellement compliqué tout ça…)
  • Les certitudes sur soi, tellement pratique (je suis maladroit·e, je ne suis pas doué·e)

 Dans ce quatrième temps, nous verrons qu’il y a confusion entre signaux d’alertes et états de fait. (Article 4)

Je change ! 
Pour ne rater aucune nouvelle technique 
ABONNEZ-VOUS  
Aucun abus, que du contenu de qualité pour vous améliorer.

1 Comment

  1. Pingback: Confiance en soi, une histoire d’organisation ? 2/2 – Des techniques pour changer de vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *