La Transmutation sexuelle avec Napoleon Hill #spécialconfinement

Spread the love

Quel sujet traiter, sur ce blog en plein confinement !? Vous avez, très certainement déjà kondoïser 20 fois votre appartement … Vous avez fait des todo qui même après 5 ans de confinement ne pourraient être achevées. 

Vous passez votre vie au téléphone, sur les réseaux… Votre téléphone est saturé d’applications spéciales apéro. Vous avez balancé, transféré une centaine d’images, vidéos caustiques. Puis vous les avez reçu à nouveau… 

Vous avez vaguement philosophé sur votre utilité pour la société. Vous, vous êtes mis·e à la tisane, après avoir rempli une attestation pour aller à la poubelle à verre, dès le troisième jour de confinement. 

Vous avez ouvert 3 livres, mais finalement vous faites plus la cuisine et des photos de nourriture que de la culture avec un grand C.  Le sport c’est pour demain… 

MAIS !

Mais vous n’avez pas encore je pense, pour celles et ceux qui sont confiné·e·s seul·e·s mis ce mot sur cette absence de rapport sexuel et de séduction avec un·e autre être humain·e. 

Oui parce que je suppose aussi que vous ne vous êtes pas privé·e… 

On ne parle pas d’onanisme aujourd’hui mais de l’absence de (des) autre·s pour ce qui concerne la séduction et le sexe. L’énergie consacrée à ces activités que devient-elle lorsque vous êtes confiné·e ? Existe-t’elle encore ? Pouvez-vous la transformer en autre chose ?

Nous n’allons pas répondre vraiment à ces questions, mais je vais vous présenter un chapitre de livre qui peut servir de point de départ. 

Transmutation sexuelle

On va aller voir ce qui se fait du côté du développement personnel. 

Et je vais vous livrer ma compréhension du chapitre 11 du livre “Réfléchissez devenez riche” de Napoléon Hill. 

Il nous parle de transmutation sexuelle. 

Transmutation = changement ou transformation d’un élément en un autre. 

De l’énergie

L’énergie sexuelle est, selon lui, l’énergie la plus forte. Différentes inspirations guident les femmes et les hommes dans ce monde. Pour lui, le désir sexuel (physique) est la plus puissante, c’est pour le désir, pour la sexualité que la plupart des actions sont menées. 

En gros, l’énergie mobilisée pour (mais aussi par) le sexe n’a nul autre pareil. N. Hill liste d’autres sources d’énergie qui s’alimentent  d’autres motivations (amour, célébrité, pouvoir, musique…), mais elles sont pour lui bien inférieures.

Il faut bien être au clair sur le fait qu’il s’agit d’énergie déployée dans des actions dont le carburant est l’espoir de sexe. Cette énergie n’existe pas sans la volonté de sexe. 

3 fonctions de la sexualité 

Pour lui, la sexualité a 3 fonctions :

Elle perpétue l’espèce. 

Elle est extrêmement bénéfique pour la santé. 

Elle permet de transformer la médiocrité en génie.

Ne serait-ce que dans sa première fonction, on peut comprendre et adhérer à l’idée qu’elle est probablement une des plus grandes forces qui meut notre existence, en témoigne l’évolution du nombre d’humains sur terre. 

C’est de la troisième fonction que Napoléon Hill tire son idée de transmutation. Le désir sexuel lorsqu’il est sublimé, ruisselle dans tous les domaines de notre vie. L’intelligence, l’art, la perception, le courage, la volonté, l’endurance, la créativité bénéficient d’une énergie sexuelle sublimée. Un ensemble d’actions qui sont alimentées par l’énergie sexuelle. 

L’apanage des génies

L’objectif est d’avoir accès à ce qu’il nomme le sixième sens (apanage des génies), l’intelligence créatrice. Cette intelligence créatrice, c’est ce qui vous permet de vous fier à votre intuition, de vous détacher de vos expériences, d’avoir des idées qui ne sont pas encore formulées

(il fait bien la différence entre l’intelligence synthétique et l’intelligence créatrice).

Il remarque aussi un phénomène de muse, ou d’homme inspiré par des femmes dans l’histoire et qui ont sublimé leur désirs par de grandes réalisations. Même si l’auteur ne fait pas la même remarque pour les femmes, je pense que cela s’applique aussi, juste, que ces femmes se sont probablement faites majoritairement spolier leur génie par l’objet de leur désir. 

Je me suis fait une play liste spéciale femmes qui transmettent (selon moi),  je vous la partage afin de contrebalancer l’effet phallocentré de N. Hill.  

Je me demande d’ailleurs si la musique et la danse ne sont pas juste une expression de l’énergie sexuelle, j’ai un doute sur leur existence sans désir sexuel. 

L’intensité du feu

Pour N. Hill nous n’avons pas tou·te·s le même degré d’énergie sexuelle, cette énergie transparaît dans la poigne de votre main, dans le souci de votre apparence, dans votre posture physique, dans votre capacité à influencer les autres lors d’un échange (verbal et non verbal). Gardez ça dans un coin de votre tête pour la sortie du confinement (pour l’observation et pour vous vous-même). 

Vous rencontrez probablement des êtres à la très forte énergie sexuelle, ce sont souvent, au moins pour les hommes, ceux qui réussissent le mieux (toujours selon l’auteur). Nous sommes très proche d’ailleurs de la définition du mâle alpha en séduction. 

Le tempérament ardent 

Peut-être n’allez vous pas vous reconnaître, mais une partie d’entre vous va se sentir concernée. Si pour vous tout est sexe du matin au soir… Restez. 

A condition d’être intelligemment utilisé ce tempérament sexuel est une énorme chance. Mal utilisé, il est source d’avilissement, de perte de respect des autres, de perte de sens. 

Pour l’auteur les hommes et les femmes qui réussissent le font majoritairement après 40 ans. Pour lui,  cela s’explique par la dissipation de leur énergie sexuelle avant cet âge, utilisé à séduire, à plaire. Pour lui, c’est entre 35 et 40 ans que la majorité des gens au tempérament ardent, s’aperçoivent qu’en combinant désir sexuel et sentiment amoureux, ils parviennent à exceller dans tous les autres domaines de leur vie. 

Ils transmutent. On trouve ici une très belle justification du couple. 

Proactivité – couple attitude

Et maintenant, parlons de pro-activité, avant 35 ans et même après comment transmuter et non pas papillon-niquer ? 

Les conseils de Napoléon Hill

Pensées positives

Apprendre à allier désir et amour, avec la connaissance du phénomène de transmutation, analyser les pensées qui vous traversent les émotions. 

Peu à peu travailler sur les émotions négatives dans le sens où elles ne respectent pas la combinaison amour + désir sexuel. Il faut donc les remplacer par des pensées positives dans le sens où elles souscrivent à la ligne de votre nouvel horizon (désir sexuel + amour). 

C’est un exercice quotidien, les habitudes forgent nos caractères. 

L’amour laisse des traces

Fouillez votre passé, profiter du confinement ! Aller chercher dans vos anciennes histoires d’amour, tout ce qui était beau, tout ce que vous aviez comme idées, ce que vous avez créé, imaginé, fait par amour ou avec amour. 

Peu importe la fin de vos histoires, vous êtes chanceux, vous avez connu une forme de bonheur solaire, et c’est à lui qu’on s’intéresse pas à la perte. 

L’auteur insiste sur l’importance de profiter pleinement de la combinaison émotion amoureuse et désir sexuel, de ne pas trop s’attarder quand c’est fini, l’amour reviendra plusieurs fois dans nos vies. 

Mais chaque amour est unique, prend des formes et des intensités différentes. Les empreintes sont donc très variées et le sillon plus ou moins profond. 

Les combinaisons d’énergies

La fusion “amour, désir physique, essence spirituelle” donne la plus forte intensité. 

Le triumvirat : Tendresse + Amour + désir physique 

Pour Hill, le combo parfait c’est lorsqu’il y a la tendresse. La tendresse en s’associant au désir physique et à l’amour permet d’atteindre une forme d’intelligence infinie

NB : Ce serait probablement intéressant de faire un lien entre la philosophie du tantrisme, la pleine conscience, le sentiment d’appartenance à un tout (spiritualité décrite dans de nombreux ouvrages de développement personnel) nous le ferons peut être au dixième mois de confinement. 

En conclusion

Voilà pour N. Hill et la transmutation sexuelle… Je vous ai passé les déclarations sexiste de la fin du chapître, mon féminisme se fatigue à dégainer à chaque page sinon. 

Le rapport avec le confinement n’est peut être pas évident, mais certains mouvements ont émergé comme les no-sexe, ils·elles se lancent des défis d’abstinence sexuelle (rapport et masturbation). L’idée c’est d’utiliser entre autre l’énergie sexuelle à faire autre chose.

Il y a un appareil théorique derrière ce genre d’initiative et des questions que vous pouvez peut-être vous poser dans votre salon bien rangé… 

Le concept de Napoléon Hill a le mérite de nommer des données perçues mais difficilement explicables. C’est une formulation originale qui peut apporter de l’eau au moulin de nos pensées confinées. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *